Tous les articles taggés : Ibrahim Maalouf

Le lundi pas au soleil

Excuses-moi ami qui passerait ici par hasard ou par habitude, j’ai peu de temps cette semaine pour causes professionnelles et d’extras nocturnes. Des gens m’obligent à sortir le soir et c’est pas très joli, joli ce qu’ils font. On ne donnera les noms à personne. Mais on les connait. Pour te résumer j’ai eu un lundi qui ne restera pas dans les annales pour la journée en tous cas. Ce fut un peu le lundi de la loose. Au moment de partir dans une réunion pas très réjouissante ET importante (sinon c’est pas drôle) , je suis restée coincée dans les toilettes dont la serrure s’est mise à tourner à vide. Evidemment, pas de téléphone et tout le monde parti en réunion. J’ai hésité entre hurler et défoncer la porte à coups de mawashigeris. Puis j’ai fixé longuement la serrure qui s’est finalement ré-enclenchée apparemment sous l’effet de ma seule volonté. Je ne savais pas que j’avais des super-pouvoirs. Je le note. La fatalité s’est ensuite acharnée sur moi : j’ai oublié mon portefeuille au moment …

Improbabilisme

Ma copine Marie-Caroline travaille dans la promotion musicale et régulièrement elle me fait le plaisir d’une invitation à des concerts divers et variés. Voire elle me traîne même au bout de la fatigue en m’agitant sous le nez la promesse d’un verre alcoolisé et de musiciens échevelus moulés dans des jeans avantageux. Ce qui me fait hésiter une demi-seconde avant de courir plus vite qu’un lapin Duracell sous amphétamines. Ce fut le cas hier soir à la Flêche d’Or, rue de Bagnolet, ancienne gare de la petite ceinture parisienne transformée en salle de musique de jeunes. En attendant le passage de Monika, diva funk-disco grecque survoltée, nous avons subi deux groupes très ennuyeux que personne ne voudra plus jamais revoir. Du coup, pour passer le temps, on a taillé la discussion et remonté quelques souvenirs improbables de concerts précédents faits en binôme. Et on en a en stock des anecdotes. Certaines moins racontables publiquement que d’autres. Comme cette soirée promotionnelle à la Casbah, rue de la Forge Royale où on a vu débarquer un duo …

La France c’est rock ?

  Bien alors démontons tous les pneus avec des des crics immédiatement. Oui, l’univers entier le sais je suis très anglosaxonnante en matière de musique. Mon oreille façonnée aux sons outre-britons a parfois du mal à s’habituer à l’alexandrin accompagnant le tchac-tchac poum-tchac. Néanmoins parce que je ne suis pas totalement bornée et obtusément obtuse, je t’ai dégoté, toi public francophile français une petite playlist 100 % sons hexagonaux que tu vas me faire le plaisir de te mettre entre les oreilles ou ailleurs, mais sur ce point, on ne veut rien savoir. Evidemment certains de nos petits frenchies ont délibérément choisi de chanter en anglophone. MAIS peut importe, encourageons nos pioupious bien de chez nous et achetons français, oui, madame. Certains artistes te sont peut-être déjà connus, d’autres moins mais très prometteurs. Tous en tous cas sont talentueux et sur une pente ascendante Or donc, Commençons par la petite Chat. Avec un pseudo pareil, évidemment on ne peut qu’être intéressée par son travail. Artiste singulière, clavier des Brigitte, elle compose son premier EP « L’endroit …