Tous les articles taggés : Grande Halle de la Villette

James Bond Girl

Quand on a la chance d’être invitée à un vernissage pour admirer une exposition tranquillement avant la foule c’est toujours un plaisir. Enfin, pas toujours. Certaines expositions sont décevantes et à ne pas recommander aux personnes qui souhaiteraient les voir. Ce ne fut absolument pas le cas de l’exposition James Bond à la Grande Halle de la Villette, que je ne peux que recommander. Surtout pour les fans ou les aficionados d’une des plus longues, sinon la plus longue franchise du cinéma. Depuis 1962 avec James Bond contre Dr No interprété par Sean Connery jusqu’à 2015 et Spectre avec Daniel Craig, toutes les époques et toutes les évolutions de James Bond y sont évoquées. Costumes, accessoires, maquettes, véhicules (une collection étourdissante d’Aston Martin vous attend à l’entrée), dessins, scripts, affiches originales sont soigneusement mis en scène au milieu d’extraits de films diffusés sur des écrans. L’exposition n’est pas immense, 5 ou 6 salles différentes, mais très riche. On peut s’amuser à lire les panneaux indicatifs ou tenter de se rappeler dans quel film on a …

Le lundi pas au soleil

Excuses-moi ami qui passerait ici par hasard ou par habitude, j’ai peu de temps cette semaine pour causes professionnelles et d’extras nocturnes. Des gens m’obligent à sortir le soir et c’est pas très joli, joli ce qu’ils font. On ne donnera les noms à personne. Mais on les connait. Pour te résumer j’ai eu un lundi qui ne restera pas dans les annales pour la journée en tous cas. Ce fut un peu le lundi de la loose. Au moment de partir dans une réunion pas très réjouissante ET importante (sinon c’est pas drôle) , je suis restée coincée dans les toilettes dont la serrure s’est mise à tourner à vide. Evidemment, pas de téléphone et tout le monde parti en réunion. J’ai hésité entre hurler et défoncer la porte à coups de mawashigeris. Puis j’ai fixé longuement la serrure qui s’est finalement ré-enclenchée apparemment sous l’effet de ma seule volonté. Je ne savais pas que j’avais des super-pouvoirs. Je le note. La fatalité s’est ensuite acharnée sur moi : j’ai oublié mon portefeuille au moment …

Meilleur repas de l’année

Vegans, passez votre chemin, ceci risque de heurter votre sensibilité. Comme d’autres arrondissements de l’Est Parisien, le 19ème, mon quartier  se gentrifie assez rapidement. Longtemps resté un peu isolé compte tenu de sa situation géographique excentrée, et plus ou moins bien desservi (les initiés connaissent la fameuse ligne 7bis, la ligne où tu attend ton métro 10 minutes pour faire un trajet qui dure 3 minutes), le 1-9 qui offre encore de beaux espaces aménageables à des prix restés raisonnables, intéresse de plus en plus les investisseurs et la hype parisienne. Le 19ème, contrairement à d’autres arrondissements offre également un bien précieux à Paris : l’espace. Entre parcs et canal ce ne sont pas les espaces libres ou de promenade qui manquent. Les Buttes-Chaumont sont devenus LA pelouse incontournable dès qu’il fait beau avec le Rosa Bonheur blindé en permanence. Même s’ils existe dans le parc d’autres restaurants et cafés bien plus agréables et plus discrets, nichés dans la verdure. Le Parc de la Villette est  un point central de la culture parisienne avec ses …

Epaule tattoo

Bien que démarré sur le tard, et mûrement réfléchi, le tatouage est devenu une addiction. Je suis l’heureuse propriétaire de 3 tatouages qui ornent mon dos et je me freine pour ne pas succomber à d’autres. L’âge me diras-tu ? Je te répondrais « et alors » ? On a pas déjà dit ici que l’âge n’était pas un problème tant que tu te sens bien dans ta peau ? Si, et même parfaitement si. La preuve J’adore l’idée de devenir une mamie indigne et décorée. Je considère même que le tatouage, sortant des traditionnels ancres de marine et coeurs percés d’une flêche « maman je t’aime » est devenu un véritable art à part entière avec des tatoueurs dont certains font des petits bijoux de graphismes et d’originalité. Il y en a pour tous les goûts et dans tous les styles. Pour ma part, je préfère le monochrome et les arabesques de petite taille. Ce qui ne m’empêche pas d’admirer certaines oeuvres très colorées et très larges. J’ai eu la chance de participer au mondial du tatouage l’an …