Tous les articles taggés : Blonde

Ne dites pas à ma mère que je suis blogueuse mode…

… Elle croit que je suis tenancière de bordel. J’aurais tout expérimenté dans ma vie. Enfin quasiment tout. Je n’ai jamais tenté les sports extrêmes ou une teinture brune. Qui est aussi un sport extrême dans son genre. Qui veut être brune franchement ? (ouais, on est blondes, et les brunettes on vous enchose, c’est comme ça). J’ai même été blogueuse : humeur, humour, fooding, alcoolimse, lifestyle voire politique du côté rigolo. Mais blogueuse mode ? Rejoindre la tribu des fashionistas-genoux-en-dedans, je n’y aurais jamais cru. Bon ok, j’admet j’ai un certain stylimse. A base de noir, de dentelles, de manteaux militaires et de perfectos. Et de brushings brushingués. De là à me faire bombarder « icône du style » par un magazine, quand même… Et pourtant, chez le 3ème âge apparemment, c’est le cas. Pour le magazine « Pleine Vie » en tous cas, ils y croient à fond au combo déambulateur-perfecto. (oui, là tout est à peu près vrai et je prends la « jolie blonde ». En revanche le « un peu » rebelle, je suis « un peu » déçue. Je …

La politique expliquée au blondes – le retour

Chapitre Ouhlala on ne sait plus, Le livre à François J’ai pensé en moi-même dans un effort de réflexion neuronal intensif que, nos élections présidentielles et législatives approchant à grands pas, il était peut-être intéressant de ressortir cette vieille rubrique politico-portnawak qui fait le bonheur de quelques-uns et l’irritation des féministes à cause de son intitulé. Oui, à grands coups de hurlements internetiens, elles me traitent alternativement de « vendue à la domination patriarcale » ou encore « d’ennemi de l’intérieur, réduisant ses soeurs à des imbéciles ». Ce à quoi je leur répond « j’étais féministe quand tu n’étais encore qu’un ovule, meuf » ou « m’emmerde pas connasse » quand je suis de bonne humeur. J’ai un langage châtié, surtout et particulièrement quand on me casse les couilles avec des théories à la noix et qu’on ne comprend pas le second degré. Il parait, au passage, selon une étude récente que les gens qui jurent comme des charretiers sont intelligents. Dont acte. Mais revenons à nos moutons, ou plus précisément à cet exercice politico-capillaire de vulgarisation du pourquoi du comment. Aujourd’hui, …

Bref, je suis blonde

…. Et j’ai des jolies boucles et une coiffure de pin-up pas à la mode. Parce que j’ai coupé et refait mon shampoing californien. Le shampoing californien c’est bien moins agressif pour les cheveux et beaucoup plus court qu’une coloration. C’est pour ça que beaucoup de coiffeurs ne le proposent pas c’est moins rentable. Quant à être pas à la mode, c’est bien. Comme disait Yves Saint-Laurent, « la mode passe, le style reste ». (et j’ai une tête de fatigue aussi) (vivement les vacances) J’ai quand même de la chance. Tout le monde n’a pas des cheveux, et d’une, et de deux, une conciergerie avec un coiffeur qui te reçoit dans un salon particulier, qui accepte de domestiquer ta crinière ET puis de faire une photo après une séance où on parlé hémorrhoïdes, potins people, tatouage, épilation et boites à partouzes. Mon coiffeur c’est pas Franck Provost mais on rigole beaucoup plus. (et puis j’ai vu ses cuisses tatouées, ça rapproche). Ce sera tout pour aujourd’hui et c’est déjà pas mal. Tu as vu ma tête …