Tous les articles classés dans : Musique

Le point guitare

Ca fait environ deux ans que je saoule la terre et sa proche banlieue avec mes efforts pour tirer un son acceptable d’une guitare. Deux ans que mes proches excédés lèvent les yeux aux ciel à chaque évocation de difficulté de mémorisation de tablature ou d’accord barrés. Deux ans que je me prends pour Jimi Hendrix ou plus précisément pour son cousin manchot et sans aucun talent. Parce que c’est dur baby. C’est dur. Commencer un instrument quelqu’il soit c’est ingrat surtout quand tu as un certain âge, des articulations moins souples et une coordination complètement à l’ouest. Parce que le simple fait de faire un truc différent avec la main droite et la main gauche pendant que ton cerveau essaye de se rappeler d’un enchaînement de mesure c’est un genre d’Himalaya pour la taulière. Dans ma tête, tout va bien, j’ai le rythme, les notes, la mélodie, tout. Le problème c’est que mes mains ont décidé d’avoir une vie autonome et de n’en faire… Qu’à leur tête. J’ai ramé, mon gars, qu’est-ce que j’ai …

Like a boss

  Sans vouloir jouer les anciennes combattantes, en quelques décennies de musicalité musicale, j’en ai enquillé, des concerts. Et pas des moindres, j’ai vu des mythes confirmés et quelques-uns en devenir. Les Who et les Stones pas encore momifiés, Bob Marley halluciné et hallucinant, Prince pas encore très connu, AC/DC à leurs presque-débuts, le premier grand concert de Téléphone en première partie d’un groupe aujourd’hui oublié, Bowie période Station to Station, Tina Turner renversant totalement Bercy d’un coup de rein et tant d’autres. Oui j’en ai vu, du pire au meilleur. Des salles qui donneraient aujourd’hui des frissons aux responsables sécurité, des chaises et des bouteilles voler de partout, des groupes qui ne regardaient pas leur montre et jouaient tant que le public réclamait, des amplis qui sautaient, des mélodies parfois aléatoires et des accords pas très justes. Des musiciens qui tombaient dans le public emportés par leur élan. Des mouvements de foule à la limite de la panique. Pourtant, j’ai loupé quelques monuments. Des artistes aujourd’hui morts ou à la retraite et que malheureusement …

On stage

Hier soir j’ai vu une fille frapper une pauvre batterie qui ne lui avait rien fait en hurlant dans un micro. Talentueuse, la miss, ça m’a donné encore plus envie de me mettre à la batterie à mon tour (un vieux rêve, un de plus). Avec ma coordination défaillante, c’est pas gagné. Déjà que ma main gauche ignore ce que fait mon pied droit et que ma tête ordonne des trucs, mais mes membres n’en tiennent aucun compte en fait. Ceci dit malgré ce handicap j’arrive quand même finalement,  en suant à grosses gouttes, à faire que mes DEUX mains se coordonnent pour sortir des sons d’une guitare. Je ne vois donc pas pourquoi je n’arriverai pas à faire poum-poum-tchac en rythme sur une caisse claire. Ce serait même un excellent exercice. Oui, hier soir, j’ai pris conscience aussi que mon autre vieux rêve de re-monter sur une scène pour hurler dans un micro, même pour 3 personnes ivres mortes,  il fallait que j’arrive à le réaliser. C’est CA que je veux faire. Précisément. Ou …

Le lundi pas au soleil

Excuses-moi ami qui passerait ici par hasard ou par habitude, j’ai peu de temps cette semaine pour causes professionnelles et d’extras nocturnes. Des gens m’obligent à sortir le soir et c’est pas très joli, joli ce qu’ils font. On ne donnera les noms à personne. Mais on les connait. Pour te résumer j’ai eu un lundi qui ne restera pas dans les annales pour la journée en tous cas. Ce fut un peu le lundi de la loose. Au moment de partir dans une réunion pas très réjouissante ET importante (sinon c’est pas drôle) , je suis restée coincée dans les toilettes dont la serrure s’est mise à tourner à vide. Evidemment, pas de téléphone et tout le monde parti en réunion. J’ai hésité entre hurler et défoncer la porte à coups de mawashigeris. Puis j’ai fixé longuement la serrure qui s’est finalement ré-enclenchée apparemment sous l’effet de ma seule volonté. Je ne savais pas que j’avais des super-pouvoirs. Je le note. La fatalité s’est ensuite acharnée sur moi : j’ai oublié mon portefeuille au moment …

La France c’est rock ?

  Bien alors démontons tous les pneus avec des des crics immédiatement. Oui, l’univers entier le sais je suis très anglosaxonnante en matière de musique. Mon oreille façonnée aux sons outre-britons a parfois du mal à s’habituer à l’alexandrin accompagnant le tchac-tchac poum-tchac. Néanmoins parce que je ne suis pas totalement bornée et obtusément obtuse, je t’ai dégoté, toi public francophile français une petite playlist 100 % sons hexagonaux que tu vas me faire le plaisir de te mettre entre les oreilles ou ailleurs, mais sur ce point, on ne veut rien savoir. Evidemment certains de nos petits frenchies ont délibérément choisi de chanter en anglophone. MAIS peut importe, encourageons nos pioupious bien de chez nous et achetons français, oui, madame. Certains artistes te sont peut-être déjà connus, d’autres moins mais très prometteurs. Tous en tous cas sont talentueux et sur une pente ascendante Or donc, Commençons par la petite Chat. Avec un pseudo pareil, évidemment on ne peut qu’être intéressée par son travail. Artiste singulière, clavier des Brigitte, elle compose son premier EP « L’endroit …

Moi, ma vie, mon oeuvre

Je sais que ça vous passionne, je vais donc vous raconter…. Rien. C’est le point moi, sans aucun intérêt. Je suis en vacances à Paris, vu que le doc Maboul, cet escroc me pompe toutes mes économies qui pourraient me conduire sur une plage exotique. J’ai zéro sous pour partir et pour faire des folies dispendieuses. J’évite donc aussi de circuler trop pour ne pas être tentée par des bibelots ou des gadgets inutiles que Paris te tend à chaque coin de rue. Heureusement, on peut compter sur les amis qui veulent absolument te faire boire dans le but vicieux que tu leur racontes tes exploits intimes voire que tu entames un strip-tease sur le bar. Que nenni, vous ne saurez rien. Je sais désormais encaisser 2 ou 3 bières avant de partir en toupie. Donc au programme, ballades en photographiant du street art, brunch, concerts gratuits, anniversaires, écriture, guitare et tentatives décoratives. Comme celle-ci. Une chaise bistro transformée en fauteuil Africain avec deux coussins et un wax Sénégalais. Voire, si un petit virement impatiemment …

Le point guitare

Oui, je sais tu t’en fous. Mais bon, certains me bassinent bien avec leur performances à la course à pied,  j’ai le droit de bassiner les foules avec ma progression à la guitare, après tout. De toutes manières, si ça ne t’intéresse pas, il suffit de changer d’onglet. Voilà, on est d’accord. Dimanche soir je regardais, comme on pourrait assister à une Master Class, « Branchez les guitares » un docu où 3 monstres de la 6 cordes : Jimmy Page, The Edge et Jack White confrontaient leurs expériences.et tapaient la discute autour de la musique. Devant ces monuments de virtuosité, je me suis mise à pleurer des larmes de sang en pensant « je n’y arriverai jamais, jamais, jamais ». Et puis je me suis souvenu d’une conversation avec ma mère  qui me bassine en disant « ça doit être facile pour toi tu as de l’oreille ». Ce à quoi je réponds également en boucle et en m’énervant « NON j’ai l’oreille mais pas les doigts, je suis pataude et j’ai des moignons ». Sauf que lors du dernier échange, après avoir atteint …

Musique de chambre en Thaïlande

J’aime les trucs improbables et les surprises. Et je dois dire que cette semaine a été particulièrement riche au niveau de l’improbabilité et de surprises pour ma plus grande auto-satisfaction personnelle de moi au niveau de mon nombril. Tout a commencé avec le message mystérieux d’une amie nous convoquant dans une chambre du nouvel hôtel Grand Amour dans le 10ème arrondissement. Pour un buffet avec boissons et un évènement secret. Dès l’arrivée à l’hôtel, la décoration m’a quand même interpellée sur la nature de cet évènement. Je me suis dis « on tourne un remake du sketch « mais alors tu ne viens plus aux soirées » du SAV d’Omar et Fred et ils avaient besoin de figurants ». En fait pas du tout, pour mon plus grand soulagement (quand même). Malgré un buffet et un bar un peu curieusement placés qui pouvaient laisser penser à une soirée « Champagne Showers », la surprise était finalement un showcase en chambre de Marvin Jouno, espoir très prometteur de la scène française. Avec un premier EP « Ouverture » derrière lui et un album arrive …

Déception, déceptions

Parfois tu attend qu’un spectacle te mette en joie, et tu es déçu(e) Parfois tu n’attend rien et c’est la divine surprise. Parfois tu t’attend à être déçu(e) et tu es déçu(e). Malgré toute ta bonne volonté et le fait que tu tentes de mettre tes idées reçues de côté. Par exemple. Prend un groupe de musique de jeune que tu aimes écouter. Poliça. Sur disque/streaming (je ne sais plus comment on dit, on parle encore de disque ?) c’est envoutant, hypnotique, de fines arabesques  électro soulignées par la voix délicate de la chanteuse du groupe Channy Leaneagh. Il y a longtemps que j’avais envie de les voir sur scène. Mon rêve se réalise enfin, le groupe passe le 09 février au Point Ephémère à Paris (pour les non-parisiens, c’est un ancien entrepôt Point P, le long du Canal Saint-Martin, le bar et la salle de concert devaient être provisoires, ils sont restés en place, il y a même désormais un très joli rooftop en été). Une petite salle, comme je les aime, en prime. Le …

Fille à concerts

Hier on a bien dansé, dans la fosse, avec les jeunes à mèches, au péril de ma santé physique et, parfois, mentale. Enfin pas si jeune le public était plutôt quadra en moyenne. Lucas Hamming et son groupe qui assuraient une joyeuse première partie rock classique dansant et efficace auraient étaient nettement plus jeunes que la salle. Sinon Stereophonics C’était bien. Lyrique, dansant, puissant, efficace et jubilatoire. Ils ont joué des nouveautés et quelques classiques qui ont fait vibrer la salle. On en a vraiment pour le prix de son billet. Les fans étaient ravis. Ce sera tout pour l’analyse, on analyse pas un concert, on le vit. Ou alors tu passes deux heures à prendre des notes et des photos et tu loupes toute la vibe. J’étais bien placée, sous la scène sur le côté droit comme d’habitude. Très bonne place si tu vas à l’Olympia, les gens s’y mettent peu. Bon on ne voit pas le fond de la scène, mais c’est mineur. C’est situé près de la porte menant aux loges, ce …