Humeurs et humour, Modistas
3 commentaires

Le petit pull de Noyel

Je n’aime ni décembre, ni la périodes des fêtes.

Tous les ans je passe quelques semaines de mauvaise humeur à râler sur la course aux cadeaux, les illuminations niaises et les calendriers de l’avent qui me sortent par les trous de nez.

Tous les ans je m’épanche en ligne sur le sujet. Un genre de tradition.

Mais même si je m’arrange pour réduire à 80 % les figures imposées par la société en ne me mêlant pas à la liesse populaire, en faisant une liste de cadeaux ultra-minimale pour quelques personnes proches pour leur faire plaisir et en réduisant les réveillons au symbolique (voire en n’en faisant pas du tout), je réalise quand même que j’ai UNE tradition de « fêtes ».

Le petit pull.

Pas le pull moche qui gratte à bonhomme de neige pervers ou renne à paillettes sous substance.

Non.

Le pull bling bling qui brille.

Emportée par la profusion de tenues décorées par une Kim Kardashian qui aurait mangé tous les protagonistes de Secret Story, je finis toujours par craquer pour un haut luminescent et chaud, de préférence, vu la saison. Donc un pull.

Parce que j’aime les trucs qui brillent, c’est mon côté fille superficielle.

Soit. J’assume cette tradition après tout.

L’an passé c’était un pull chauve-souris noir et argent.

Cette année ce sera du lurex doré à col montant

img_6334

et  économies obligent,  du HM

OUI DU HM fabriqué par des pauvres petits enfants de 8 ans dans des sweat shops au Bangladesh.

A propos du travail des enfants, petite parenthèse barbante, c’est moche, totalement moche.

MAIS il faut aussi parfois arrêter de voir le monde avec notre morale, nos règles et nos yeux d’occidentaux qui savent ce qui est BIEN pour la terre entière. Et veulent donc lui imposer à la terre.

Rien n’est jamais tout blanc ou tout noir, allez sur place et ouvrez les yeux sur les réalités, ça fait parfois changer de perspective.

Les enfants travaillent parfois pour aider leur famille à s’en sortir et pas uniquement parce qu’on les force à le faire.  

C’est triste, mais ça leur permet de manger à leur faim. 

Il n’y a pas si longtemps, au XXème siècle, mon père lui-même  a commencé à travailler à 14 ans pour faire vivre sa famille. Il aurait préféré faire des études, mais il n’a pas eu le choix, il l’a fait. Et tout le monde trouvait ça normal, à l’époque.

Bref en conclusion, défendre des conditions de travail anormales et les éviter au plus fragiles, certainement. Juger rapidement sans connaître la situation ou l’environnement, certainement pas.

Fin de la parenthèse barbante.

Pour en revenir au pull lui-même, et bien… Rien en fait.

J’ai mon petit pull de Noyel. Tout est sous contrôle. Je déteste toujours décembre ceci dit  et ne me parlez pas de la trêve des confiseurs.

 

Au fond vous êtes plus ou moins comme moi mais vous n’osez pas le dire. Après sondage annuel de l’institut  Manu Brothers et Brothers, Noël est une corvée stressante, les repas de famille une galère et un nid de règlement de compte sournois et le nouvel an se termine souvent en cata pour environ 60 à 70 % d’entre vous.

Les 30 à 40  % qui restent se partagent entre fans hardcores des fêtes et les quelques rares personnes qui n’ont jamais connu de loose de Saint-Sylvestre.

Néanmoins pour respecter l’esprit de réconciliation de la période, je ne ferai que des articles futiles et légers ce mois-ci….

… Ou pas.

Tiens, oui, histoire de jouer les Grinch, je vais peut-être sortir uniquement des sujets ultra-plombants ou d’une complexité abyssale.

Stay tuned.

3 commentaires

  1. langloismanuelle dit

    J’ai toujours ce même malaise des fêtes de fin d’année
    J’aimerais comme beaucoup l’avoir léger
    C’est justement la période où mon coeur est plombé .

    J'aime

  2. Alors là, je m’éclate en lisant vos posts ! Et celui-là est,.. comment dire… parfait ! De A à Z. Même si certain(e)s pourront le trouver pas très politiquement correct. Mais si juste.
    NB Le stress des retrouvailles (ou pas) familiales au moment de Noel… Une remise en cause collective et annuelle !!

    J'aime

  3. Mahikorana dit

    Bon, alors moi, je vais être très terre à terre : j’ai compris qu’en colorimétrie, on était soit doré, soit argenté, mais que les deux étaient incompatibles. Je me trompe ? En tous cas, merci pour vos posts toujours savoureux !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s