Modistas
2 commentaires

L’affaire est dans le sac

Ou dans la pochette plus précisément.

Ma mère m’ayant fait un cadeau somptueux sous la forme de sa pochette de mariage en chevreau bleu-gris totalement vintage fifties, totalement introuvable et donc totalement sans prix que je ne cède pour rien au monde,

( en photo d’en-tête regardez-moi cette beauté)

je me suis dit en moi-même personnellement qu’au lieu de faire un billet long et fastidieux à écrire pour moi et à lire pour toi en ces temps estivaux où on a envie de se vider le cortex, je commençais à avoir une jolie collection de pochettes diverses et variées, offertes ou récupérées que je me devais de montrer à la face envieuse de l’univers.

Et qu’il fallait absolument que je te parle de ma quête du sac idéal qui après des dizaines d’années a finalement touché à sa fin.

Car, après tout, si on a pas un blog pour faire baver de jalousie la terre entière, franchement, à quoi ça sert ?

Ceci est donc un billet spécial maroquinerie luxuriante.

Commençons par

IMG_4880

La minaudière ultra-kitsch qui ne sert à rien et qui est donc rigoureusement indispensable.

1.2.3 , récupérée grâce aux internets et à la bloguerie mode qui parfois sert à quelque chose. La preuve.

Pour poursuivre avec

IMG_4881

La pochette Vanessa Bruno offerte par un généreux donateur. (oui, parfois j’ai des cadals, comme quoi aucun cas n’est désespéré).

IMG_4882

IMG_4884

La pochette Givenchy et son porte-monnaie dont le prix pourraient couvrir le déficit commercial de n’importe quel pays Africain. Absolument hors de proportion. Mais offerts par mon fils il est beau qui y travaille, je ne vais donc pas cracher dans la soupe. Quand j’aurais fini de vider mon PEL à coups de voyages au bout du monde, je la revendrai éventuellement pour subsister.

Et enfin, le sac idéal. Après de longues années de tâtonnement saquesque où il y avait toujours quelque chose qui n’allait pas : trop grand, trop petit, pas assez de poches, fermeture pas pratique, trop lourd, j’ai trouvé le sac idéal (enfin pour moi), en 5 minutes et  en soldes. Chez Longchamp, à moins 50 %, c’est un bon investissement.

Façon python (une de mes obsession stylistiques), rappelant un peu mon fantasme ultime, le Kelly Hermès. Ni trop grand, ni trop petit, je peux y entasser mon bazar qui y tient à l’aise. Plein de poches extérieures et intérieures pour tout ranger comme il faut, y compris le pass Navigo qu’on a plus besoin de sortir en farfouillant dedans à chaque passage de tourniquet. Fermeture ultra pratique. Sobre et passe-partout, se porte au bras OU sur l’épaule.

IMG_4624

Vu la solidité de la marque, on vieillira ensemble.

Avec un peu de chance, je l’offrirai à ma petite-fille dans une vingtaine d’années.

Elle aussi sera ravie de récupérer une pièce vintage qu’elle ne cèdera pour rien au monde.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s