Humeurs et humour
3 commentaires

Bonjour, c’est pour une réclamation

Initialement, je voulais faire un joli billet plein de photos qui font envie sur mon récent voyage à San Francisco afin de susciter la jalousie de mes contemporains (qui va venir, ne vous inquiétez pas, j’adore trop qu’on me déteste pour manquer une telle occasion).

Mais, il y a un petit truc qui me rend chafouine.

Et quand je suis chafouine, j’ai malheureusement tendance à l’ouvrir plutôt qu’à courber le dos et à me taire.

Je ne suis pas méchante, je suis faite comme ça (Jessica Rabbit, si tu nous écoutes…)

Malheureusement pour les gens qui me rendent chafouine, entendons-nous bien.

Si tu suis un peu ma vie qui n’a pas grand intérêt, c’est bien pour ça que j’en parle, j’écris ou plutôt on va bientôt conjuguer le verbe à l’imparfait, j’écrivais des chroniques medias – people sur Le Plus de l’Obs. Ce depuis deux ans. Au départ, tout se passait au mieux dans le meilleur des mondes avec une collaboration fructueuse des deux côtés, du moins je l’espère.

Et puis les choses se sont dégradées surtout sur le plan financier. J’ai eu de plus en plus de mal à récupérer le fruit de mes contributions en terme de règlement sonnant et trébuchant.

A l’avant-dernier envoi de factures il y a eu une longue bataille de quelques mois pour finalement récupérer mes petits sous fin 2015.

Pendant laquelle j’ai dû entamer une grève, non pas de la faim, étant incapable de résister à n’importe quoi de sucré ou de gras qui me passe sous le nez, mais de la copie.

Le règlement étant finalement intervenu, bien que très tardif, j’ai décidé de continuer à produire de fabuleux sujets totalement futiles, mais parfois utiles et de temps à autres, très lus.

Potentiellement par des trolls qui jugent que je n’ai aucune capacité littéraire et que je ferais mieux de retourner à mon tricot, du moins l’expriment-ils ainsi mais aussi parfois, j’ose l’espérer par des gens que ma prose peut divertir.

Début 2016 je décide donc de me mettre à jour et d’envoyer à mon commanditaire mes factures restantes.

Depuis….

Rien.

Malgré des relances successives par mail, puis une lettre recommandée, une seule réponse par mail au bout de 3 ou 4 mois, mais toujours pas de règlement.

J’en suis donc à 6 mois d’attente pour récupérer une somme que certains jugeraient peu importante, mais c’est pour le principe.

Somme qui aurait pu financer quand même mes vacances San Franciscaines auxquelles j’ai néanmoins tenu. Ce « Carpe Diem » américain m’a donc obligée à puiser dans mes petites économies.

Je sais que l’Obs et Le Plus ont des soucis en ce moment, mais à la limite… Je m’en fiche complètement.

Comme dirait ma mamie, tout travail mérite salaire, un accord est un accord, et de plus, je n’aime ni m’énerver dans le vide, ni qu’on ne me réponde jamais, ça me rend ENCORE plus hargneuse.

Je soupçonne une tactique de « laissons passer l’orage, elle va se lasser ».

C’est mal me connaître.

Je vais donc passer au stade supérieur en

1/ Rendant  publique la conduite de l’Obs quitte à me griller avec toute la presse française. Je n’en ai absolument rien à faire, étant donné que ce n’est pas mon gagne-pain principal. Si je veux écrire, après tout, j’ai toujours mon blog. Et pour gagner des sous… Ah en revanche, dommage.

2/ Engageant les mesures nécessaires, j’ai des amis Albanais qui manient très bien le couteau et s’ennuient un peu en ce moment par exemple. Ou je peux créer un évènement Facebook « grande nuit du graff organisée par l’ Obs qui met ses façades à la disposition des artistes ».

Plus sérieusement, oui, je ne lâcherai rien et j’irai aussi loin que possible.

Encore une fois c’est une question de principe.

En débutant mon offensive médiatique sur les réseaux sociaux, j’ai eu des témoignages sur des cas similaires, du même support ou d’autres qui décident que payer les pigistes c’est superflu et qu’on peut passer outre.

C’est tout simplement inacceptable et je ne l’accepte donc pas.

Et j’en parle. Je n’ai rien à perdre à part ma réputation qui est déjà en dessous du niveau de la mer morte. Donc…

Disons que nos amis de la comptabilité de l’Obs ont choisi la mauvaise personne au mauvais moment.

Sinon je vous met quand même une petite photo de San Francisco pour calmer le débat et pacifier l’ambiance. On en parle très bientôt, soyez rassurés, je ne râle pas en permanence, parfois je m’émerveille aussi.

3 commentaires

  1. Enfin ! (tu es revenue)
    Eh oui je fais partie de ceux et celles qui se délectent de ta prose😉
    Tu as raison :surtout ne lâche rien et j’espère qu’ils finiront par céder …
    Bisous et bon retour parmi nous (j’imagine que tu dois être 😒 de voir ce temps magnifique … On a eu ça tout le mois 🌧)
    Â très vite !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s