Modistas
1 commentaire

La crise des sneakers

C’est un fait.

Je n’aime pas la chaussure de sport et j’ai l’impression qu’elle ne m’aime pas trop non plus.

A part sur un parquet, une pelouse, ou une piste de course, je trouve que la chaussure destinée à l’exercice n’a pas grand chose à faire sur le bitume ou dans un dîner en ville.

J’ai toujours l’impression que la majorité des baskets et autres chaussures de tennis me font des petons qui ressemblent à des sandwiches enveloppés dans de l’essuie-tout.

Ou encore que j’ai deux pneus sur les pieds dans lesquels mes chevilles nagent à la recherche de l’harmonie perdue.

Sans parler des modèles XXL à bandes fluos qui me donnent l’impression que les pieds de leurs propriétaires ont eu un choc anaphylactique après une ingestion massive de drogue.

Non, décidément, la chaussure de sport ce n’est pas mon truc du tout.

Je préfère me dévier la colonne vertébrale à coups de talons de 12 mais conserver un semblant de dignité plutôt que de marcher comme un un hussard chaussé de palmes.

Pourtant, de temps à autres, je dois bien envisager de faire de longues marches avec des chaussures qui me permettent de les supporter.

Et pas des stillettos.

C’est pourquoi j’ai quand même une ou deux paires de baskets dans mon dressing.

Malgré ma répulsion, j’admets que c’est confortable à défaut d’être seyant.

Ma précédente paire de sneakers, des Nike noires à la semelle fine qui me faisaient un pied acceptable, ayant rendu l’âme ou plutôt la semelle après quelques années de bons et loyaux services, j’ai du me résoudre à partir en quête d’un modèle acceptable et portable.

Et pas trop cher (du moins dans ma tête). Car autant je suis prête à mettre un certain prix dans quelques pièces d’habillement autant la notion de mettre plus de 50 euros dans un jean fait pour jeaner sur l’herbe ou une paire de sneakers me passe complètement au-dessus de la tête.

Je me moquais d’ailleurs régulièrement des hipsters qui engloutissent des fortunes dans des Stan Smith et jeans en coton bio qui coûtent deux reins, pour finir tous habillés exactement pareil.

Stan Smith, que je m’étais jurée de jamais mettre à mes pied, même ivre ou sous la torture.

Jusqu’à ce que LE DIABLE en personne donne à un designer de chez Adidas l’idée d’en faire un modèle version python et que je tombe dessus.

IMG_2731 (1)

Car le python c’est une de mes obsessions fashionistiques, avec les blazers et slims noirs, le noir en général, les tops pastel, les vestes militaires  et les blousons en cuir sous toutes leurs formes, surtout le perfecto.

C’est moche pour les serpents, je sais. Mais je me contente souvent de faux python quand il est bien imité (le vrai étant hors de prix de toute manière).

Bref, je suis passée devant pendant un mois, deux mois, trois mois, tentée, mais en cogitant « ah voilà, tu va être ridicule après avoir tellement bâché les Stan Smithers » . Et puis au moment de réinvestir dans une paire de sneakers, j’ai essayé quelques modèles …. Sans conviction aucune. Trop plat, trop épais, trop moche, trop jeune. Rien n’allait.

Pour éviter de mourir idiote, je me suis donc dit « essayons quand même ces pythonesques choses ».

Quand j’ai vu leur prix de battre mon coeur s’est arrêté. J’ai dit « non, ça va pas être possible ».

Et puis j’ai regardé mes pieds.

Mes pieds avaient de la gueule.

Qu’est-ce que tu voulais faire ? Le combat était perdu d’avance.

J’ai donc renoncé en environ 5 secondes à des années de combat anti Stan Smith.

MAIS ATTENTION, ce n’est pas pour ça que tu vas me faire mettre un modèle blanc et vert.

Du moins pas encore.

(ceci dit les noires avec le derrière panthère, elles claquent un peu leur mémé aussi).

(je suis foutue).

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s