Humeurs et humour
2 commentaires

Bon anniversaire mon Cannellou

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de la belle, la sublime, l’intrigante, la merveilleuse Cannelle qui partage ma vie depuis 10 ans.

10 ans de mauvais caractère, de psychopatherie, de râlage, de caprices en tous genres qui font d’elle une casse-bonbons de première catégorie, bref une diva, comme sa maîtresse en fait.

J’aurais dû me méfier en récupérant un chat né un 1er avril.

Une décennie riche en émotions qui a vu passer mes fils du stade de pré-ado et d’ado pénibles au stade de jeunes adultes … Pénibles. Mais enfin quasiment indépendants.

Une décennie de changements profonds peut-être les plus profonds de ma vie, l’avenir le dira, si j’ai la chance de vivre encore quelques années, on ne sait jamais.

Une décennie où un jour je me suis dit sur un coup de tête « tiens si je faisais un blog ». Ce qui m’a donné, en plus d’écrire quasi-quotidiennement des idioties en ligne, des opportunités et des rencontres dont je n’aurais même pas rêvé quelques années auparavant. Et ouvert des portes dont je ne savais parfois même pas qu’elles pouvaient exister.

Puis d’autres portes derrière les portes, et plein de portes que je n’ai pas encore ouvertes mais qui m’attendent bien sagement.

Je n’irai pas jusqu’à dire que ceci a complètement changé ma vie, mais me mettre à écrire y a fortement contribué. Du moins j’ai pris quelques directions différentes d’un sillon tracé jusqu’alors.

Tu m’as accompagnée pendant ces dix ans, fidèle au poste, me montrant ton affection à ta manière un peu distante, pas toujours amicale, mais toujours présente dans les bons et les moins bons moments.

Oui, je sais je t’ai un peu pourri la vie en décidant un jour que, peut-être, tu te bonifierais avec un autre chat à tes côtés.

Il n’en est rien. Fidèle à ta ligne de conduite, tu râles, souffles et pestes sur l’intruse qui vient te voler TON territoire et TES gens. Comment ose-t-elle ?

Mais tu t’habitues tout doucement. Et, comme à nous, tu lui montres, sinon de l’affection, du moins un certain intérêt. Je te vois la chercher mine de rien quand elle n’est pas dans les parages, voire lui emboîter le pas dans ses bêtises.

Cannelle, objectivement,  tu es un chat avec un caractère de cochon et une intelligence toute relative.

Néanmoins tout ce que je souhaite c’est que tu continues encore à râler et à nous casser les pieds pendant une nouvelle décennie.

Happy 10 ans mon Cannellou.

2 commentaires

    • En général effectivement chat noir = caractère marqué. C’est ce que j’ai pu constater auprès de tous ceux que j’ai cotoyé y compris celle qui a précédé Cannelle, une noiraude à fort tempérament aussi. La différence c’est qu’elle était notablement plus intelligente que cette pauvre Cannelle qui n’a pas inventé l’eau chaude. Mais on l’aime quand même.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s