Fooding & Lifestyle, Humeurs et humour
Laisser un commentaire

Bref, je suis retournée déjeuner au Petit Cambodge

…. Et autres lieux pour manger et se détendre dans l’Est Parisien

Pas le restaurant initial, encore en travaux. La deuxième adresse ouverte récemment, située prés de la place de la République. où tu peux manger une petit plat le midi sur une grande table commune. J’y ai testé pour toi le boeuf citronnelle, un grand classique Thaï. Copieux, généreux et parfumé, le plat complet va te caler suffisamment pour tenir l’après-midi . Avec toute une variété de Bo Buns et des plats végétariens pour amateurs, le tout entre 12 et 15 euros. Plus savoureux et plus équilibré qu’un Mc Do et pas tellement plus cher.

IMG_0994

Le Boeuf Citronnelle du Petit Cambodge

Le Petit Cambodge c’est 4 rue Beaurepaire 75010 Paris, en attendant la réouverture de l’adresse initiale, de l’autre côté du canal Saint-Martin, 20 rue Alibert, 75010 Paris.

Ma tatoueuse préférée, Marty, étant aussi dans le quartier, j’ai traversé le canal Saint-Martin dans l’autre sens et retournant justement vers le « quartier » Bichat où se situent le Petit Cambodge « original »  et l’hôtel le Carillon, cibles tragiques des attentats du 13 novembre.

Marty est une spécialiste du tatouage éphémère, semi-permanent et permanent et fait beaucoup de dessins à base d’arabesques et inspirés par les tatouages au henné orientaux. Style que j’adore. Elle utilise en plus une technique à base d’aiguilles très fines qui a le mérite de ne pas faire trop mal et de cicatriser rapidement. Je m’étonnais de voir son petit salon vide alors que d’habitude, même en semaine il y a toujours 4 ou 5 personnes attendant à l’intérieur.

IMG_0996

Chez Marty, un tatouage pour quelques jours ou pour la vie

Elle m’a confirmé que depuis les attentats, les restaurants et commerces situés à proximité du Carillon et du Petit Cambodge avaient perdu énormément de clientèle. Les habitués reviennent doucement, mais les touristes ont déserté. Le week-end il y a encore du monde, mais la semaine, c’est assez vide. Le souvenir des tristes évènements + le nettoyage par le vide du Canal Saint-Martin n’invitent pas trop les gens à se réunir, alors qu’il y a quelques mois, quais et terrasses étaient pleins quasiment en permanence qu’il fasse beau ou pas.

Contrairement au Petit Cambodge, Le Carillon a lui ouvert ses portes à nouveau. Pour celles et ceux qui souhaiteraient lui rendre une petite visite. Soutenir ce bar, c’est aussi un peu résister à ceux qui voudraient interdire les demis pas chers, les planches de charcuterie à 10 euros, la terrasse au soleil (en été) et les vieux canapés à l’intérieur (en hiver). Bref, tout ce qui fait aimer la vie.

Marty Tattoo c’est 16 avenue Richerand – 75010 Paris.

Le Carillon c’est 18  rue Alibert – 75010 Paris.

Oublions un peu l’actualité et revenons sur les endroits où il fait bon manger pour pas trop cher. Un peu plus vers Ménilmontant, un autre endroit offre une formule équivalente à celle du Petit Cambodge : au vu de la déco entièrement en bois clair, on s’attendrait plus à manger une fondue qu’un Bo Bun aux crevettes mais, c’est bien de la cuisine vietnamienne qu’on y déguste.

Grande table commune, énormes Bo Buns délicieux et difficiles à finir, spécial gros mangeurs, et petits prix.  Le Bo Bun doit être aux alentours de 10 euros et vous sortirez encore une fois complètement repus.

IMG_1462

Le Bo Bun Gargantuesque de My Cô Cantine

J’ai connu l’adresse grâce à mon binôme Emma Peel et j’y retourne régulièrement en cas de flemme culinaire ou d’envie subite d’Asie, car ce n’est pas très loin de chez moi.

Il s’agit de Cô My Cantine – 18 rue de Ménilmontant – 75020 Paris.

Attention, c’est souvent bien plein. Il y a parfois un peu d’attente à prévoir avant de pouvoir déjeuner ou dîner.

Une dernière adresse découverte récemment pour, cette fois, prendre un verre avant ou après une exposition ou un spectacle dans le Parc de la Villette.

La Petite Halle est un bar qui a ouvert dans l’aile gauche de la Grande Halle de la Villette. Le bar est donc intégré au bâtiment et « bénéficie » de sa structure, ce qui lui donne d’entrée un certain cachet. Un bar en bois, un grand chaudron en cuivre, des plantes vertes à profusion, de grandes tables et des petits coins fauteuils-cosy complètent le décor. Concerts et sets de DJ’s régulièrement. Ambiance détendue et sans prise de tête. Les cocktails pris n’avaient rien de fabuleux, mais, encore une fois, l’endroit vaut la peine pour une soirée entre amis où on a envie de discuter en écoutant de la musique.

La Petite Halle, Parc de la Villette, aile gauche de la Grande Halle, côté Porte de Pantin – 75019 Paris.    

IMG_0884

 IMG_0885 IMG_0886

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s