Fooding & Lifestyle
1 commentaire

Brunch à SoPi

C’est un fait, l’ancien quartier chaud de Paris, Pigalle, se gentrifie à vitesse grand V.

Les hôtels louches, bars à hôtesse, boites de strip-tease et boutiques de souvenirs kitsch sont peu à peu remplacés par des hôtels trendy, bars et clubs  branchés et autres restaurants végé-sans gluten-ou il faut être vu.

A tel point que le coin a gagné un surnom style New-Yorkais : SoPi pour South Pigalle.

Bien ou mal, c’est la vie des villes, les quartiers changent et évoluent en permanence en fonction des modes et de l’espace laissé disponible.

Comme toute chose, il y a des avantages et des inconvénients.

Inconvénient : le quartier perd un peu son âme et son côté canaille-titi parisien qui commence à se faire rare dans la capitale en dehors de quelques endroits bien spécifiques.

Avantage : on peut désormais y flâner entre des salles de concerts rénovées, comme l’Elysée-Montmartre qui va littéralement renaître de ses cendres  après l’incendie qui avait ravagé l’endroit en 2011,

IMG_0669

le Trianon complètement rénové, que je vous conseille vivement de visiter si vous en avez l’occasion, c’est un magnifique théâtre ou encore la Cigale ; et des bars et restaurants parfois surfaits mais parfois très agréables.

Et évidemment y prendre le sacro-saint parisien brunch du dimanche en famille et entre amis.

2 adresses bien sympathiques et pas trop chères pour le faire.

D’abord l’hôtel Amour. L’avantage c’est qu’il possède une véranda donnant sur un petit jardin aménagé façon jungle urbaine à l’arrière de l’hôtel. C’est très agréable en journée et magique le soir pour prendre un verre.

IMG_0673

Le brunch n’est pas pantagruélique mais suffisant et surtout très goûtu avec une formule classique ou végétarienne.

IMG_0671

La formule classique comprend un jus de fruit frais, une assiette avec un délicieux carrot cake, patates, saucisse chaude, oeufs florentine, avocat et pousses d’épinard. Et une salade de fruits en dessert.

Petit bémol, la boisson chaude n’est pas comprise et rajoute quelques euros à l’addition.

Mais l’endroit reste fort agréable bien que souvent très plein, a priori pour avoir une table sous la véranda, il est prudent de réserver.

L’hôtel Amour c’est 8 rue de Navarin – 75009 Paris. (Métro Anvers ou Pigalle)

 

A quelques rues de là, nous sommes entrées un peu par hasard à l’hôtel Le Pigalle, récemment ré-ouvert. Juste pour voir l’endroit et prendre un café. Café d’ailleurs à prix modique puisqu’il est proposé à 1 euro.

IMG_0682

(c) Emma Peel

A priori selon son site, l’hôtel ne propose pas vraiment de brunch, mais des assiettes de produits frais  dans  une carte  conçue  avec des commerçants  ou des fournisseurs locaux, qui revendiquent le terroir parisien.

En tout cas, l’hôtel est joli et le lobby – restaurant extrêmement cosy et chaleureux, dans le style bric à brac vintage. On a vraiment envie d’y cooconer l’après-midi quand la température baisse. Avec un DJ qui distille une ambiance musicale « juste ce qu’il faut », jazzy et pas trop forte pour qu’on puisse discuter à l’aise. L’hôtel organise également des évènements et des soirées .

L’hôtel Pigalle c’est 9 rue Frochot –  75009 Paris. (Métro Anvers ou Pigalle également)

IMG_0675 IMG_0681 IMG_0680 IMG_0679 IMG_0676 IMG_0677

1 commentaire

  1. Pingback: Bar, Bars | Pensées de Manu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s