Non classé, Sorties ballades voyages
Laisser un commentaire

Rio côté plages

Après la montagne, la mer.

Logique.

Une fois descendu(e) des collines, LA chose dont tu as envie c’est de fouler le sable des mythiques plages cariocas.

Copacabana, Ipanéma sont des noms aussi connus dans le monde que celui de la ville qu’elle bordent.

Alors, tu suis les locaux et tu vas poser ton bumbum sur le sable doré.

Et tu as raison, car malgré la laideur de certains immeubles qui les bordent, les baies de Rio sont et restent sublimes.

Une carte postale en mouvement dont on ne se lasse pas.

A Rio, la plage est plus qu’un loisir, c’est un art de vivre.

En plus de se prélasser sur le sable ou de se baigner en semaine et surtout le week-end, les gens y mangent, boivent, discutent, et surtout y font du sport.

Partout. Tout le temps. Les Brésiliens sont réputés pour être de grand sportifs, je te le confirme et ce de 7 à ….. 90 ans.

Le bord de mer est parsemé de terrains de volley et d’agrès de musculation en libre service. Les gens courent ou font de la marche rapide sur la plage ou le long de la promenade du bord de mer. Ainsi que du roller, du vélo, de la patinette, ou n’importe quoi qui roule et qui muscle un peu. Sans oublier les sports nautiques. Les planches de surf sont partout
DSC00746

Climat et plage oblige on montre souvent son corps, donc on l’entretient.

Et là, mesdames et mesdemoiselles, si vous voulez vivre un grand moment de plaisir des yeux, achetez vite un billet d’avion. Il y a du pfiouuu que s’en est assez incroyable pour peu qu’on aime l’homme pas trop poilu et TRES musclé (voire trop).

Disponible dans une palette de coloris …. très diversifiée. Du quasiment nordique à l’ébène profond.

Par contre messieurs, petite déception, les belles Brésiliennes, …. Je les cherche encore.

Disons que les critères de beauté locale ne sont pas franchement les mêmes qu’en Europe. Ici on aime le fessier TRES développé.

Et si le cuisseau et la poitrine peuvent être rembourrés également, c’est le combo gagnant.

A tel point que même les mannequins dans les vitrines n’ont pas DU TOUT la morphologie qu’on connait ici. Mais un fessier bien consistant et très cambré en arrière.

Les fameux maillots brésiliens non plus ne sont pas ….

Disons que les locaux aiment les imprimés, les mélanges de couleurs et les formes un peu improbables.

DSC00939

Une petite idée des imprimés locaux et des mannequins plantureux….

Un trait commun pour les femmes cependant : tanga ou string de rigueur, le fessier bien exposé. Et, comme pour  le sport, le fessier se dénude de 7 à… 90 ans sans aucun complexe.

La culotte couvrante vous désignant immédiatement comme gringa sur la plage.

Même si les cariocas sont parfois obsédés par leur anatomie au point d’avoir recours très facilement à la chirurgie esthétique et d’exhiber leur dernière opération sans aucun état d’âme, on ne sent pas de regard pesant ou qui vous juge.

Tous les formats sont acceptés y compris habillés de maillots pas toujours adaptés.

Fonce donc sur le sable sans aucun souci et si tu l’oses, découvre ton train arrière.

Avant de te prélasser, tu peux faire une très belle ballade en bord de mer le long des 4 plages principales. En partant de Leme (dont je parlais hier), puis Copacabana, Ipanéma et Leblon, tu pourras faire une belle balade d’environ 2 h / 2 h 30 en admirant le paysage.

Après Leblon la plage continue et redevient plus sauvage. Du moins était plus sauvage. La côte est aujourd’hui investie par des condominiums où les Brésiliens aisés vivent en circuit fermé pour échapper à la violence réelle ou supposée.

Toutefois on trouve encore des coins de plage plus authentiques apparemment. Je t’avouerais franchement que faute de temps, je n’ai pas poussé jusque là. A faire une prochaine fois, peut-être.

 

Au milieu de la balade, n’hésite pas à t’arrêter au fort de Copacabana qui t’offre pour 2 euros l’entrée un superbe panorama sur la baie du même nom. A l’intérieur deux restaurants, où, avec un peu de chance, tu pourras siroter une boisson face à un des plus beaux paysages du monde. (selon mes informateurs, le premier est à recommander et souvent bondé, en revanche le deuxième est à éviter à part pour y prendre un café).


DSC01072

DSC01067

Ensuite, pour faire le lézard, Leme est plus familiale et tranquille, Copacabana jolie, mais à éviter pour la baignade car l’eau est sale.

DSC00855

 

Copacabana dans tous ses états

DSC01080

Les fameux pavés en vague de Copacabana

DSC00838

Et le Copacabana Palace, LE palace de la ville

Ipanéma est la plus glamour et moderne, enfin au bout, Leblon à nouveau plus populaire et éventuellement plus authentique.


DSC00676

DSC00685

DSC00748

DSC00680

Ipanéma, Leblon dans le prolongement et le morros des jumeaux en arrière plan

 

Tu trouveras partout des transats et des parasols à louer pour un prix dérisoire. Inutile de t’encombrer de matériel de plage.


DSC00675

Et évidemment, il FAUT goûter l’eau de coco fraîche que tu bois à même le fruit, en vente dans toutes les guitounes de plage. C’est un must (et excellent pour l’élimination, tu as intérêt à vite trouver un pipi room derrière).

DSC00839

Evidemment, il vaut mieux aller à la plage sans trop étaler ses chaînes en or, sa carte de crédit et son Iphone, ça tombe sous le sens.

Quelques reals, des tongs, ta crème indice élevé et un paréo suffisent.

d1981448512b11e3be7a1240bc19271b_8

SURTOUT pas de serviette de plage sous peine de passer pour un blaireau intégral.

Voilà, je crois que tu sais tout sur l’art de la plage à la Brésilienne.

A propos d’art, la sculpture en sable, on pratique aussi et parfois, euh, comment dire….

DSC01082

Et demain, on rentrera cette fois au coeur de la ville…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s