Sorties ballades voyages
2 commentaires

Carnets de voyage – Paraty, paradis

Faire 12 heures d’avion pour rester uniquement à Rio, c’est un peu dommage.

Le problème c’est que le Brésil est un grand pays, pour aller d’un point d’intérêt à un autre, ça prend tout de suite plus de temps que de faire Paris-Lille.

De plus, à la période pré-coupe du monde ce n’était pas vraiment le bon moment pour booker des vols intérieurs  à des tarifs assez prohibitifs.

Du coup la solution était de louer une voiture, de trouver une conductrice autochtone volontaire pour tailler la route (il vaut mieux un ou une habituée à la conduite disons un pwal nerveuse des Brésiliens) et de continuer à visiter la région de Rio, visite entamée déjà lors d’un précédent séjour avec Petropolis et Ilha Grande.

Et un peu plus loin qu’Ilha Grande, toujours sur la Costa Verde et sur la route vers Sao Paulo se situe la ville de Paraty.

Un peu d’histoire

Fondée en 1667, à la suite de la découverte d’or dans les montagnes du Minas Gerais,  Paraty s’enrichit rapidement en devenant le port duquel partent les navires qui transportent l’or vers le Portugal.

Pendant deux siècles ce petit port de pêche dissimulé au fond de sa baie fut le point d’embarquement des bateaux chargés de convoyer les richesses du Brésil vers Lisbonne.

Autour du port, fut alors construite une  belle ville de style colonial avec des églises baroques. La ville a été fondée par des francs-maçons ce qui explique l’omniprésence du symbole maçonnique dans tout le centre historique.

Lorsqu’il fut décidé que la route de l’or passerait par Rio de Janeiro et non plus par Paraty, le port fut alors quasiment abandonné par sa population. Pour cette raison, l’architecture de la ville n’a presque pas changé depuis cette époque, ce qui lui confère un intérêt culturel majeur. Jusque dans les années 1950 il n’y avait même plus de route pour y accéder.

Aujourd’hui Paraty est classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. C’est un peu une ville-musée, dont le centre historique très préservé est une des attractions touristiques majeures du Brésil. La présence de centaines de plages plus ou moins accessibles (certaines uniquement par la mer) dans une baie elle aussi très préservée en fait également un lieu de villégiature très prisé de tous. Parmi ces « tous » quelques heureux milliardaires qui s’offrent des morceaux entiers de la côte, comme la famille qui possède la marque Havaïanas qui aligne 4 ou 5 maisons les unes à côté des autres au fond d’une crique privée.

Nous avons eu la chance de visiter Paraty un week-end sans trop de monde, juin étant l’hiver au Brésil, les locaux vont moins à la plage (28 degrés c’est un peu frais, tu comprends). Et de tomber sur une fête religieuse locale, le Saint-Esprit, avec processions et décoration partout, ce qui a ajouté un intérêt supplémentaire à notre séjour.

En revanche en pleine saison, tu dois avoir un peu l’impression du Mont Saint-Michel dans ces rues étroites envahies par les visiteurs.

Bonus pour nous. Paraty est une conquête française. Selon les locaux, 40 % des touristes y venant sont français. Tu trouveras donc partout des gens parlant notre belle langue, si tu n’es pas doué(e) pour en apprendre une autre.

Petits conseils si tu y vas : des bonnes chaussures sont indispensable. Le sol est fait de grosses pierres irrégulières. Qui peuvent être glissantes s’il pleut. Le mieux ce sont des baskets.

N’hésite pas à te payer un tour de la baie en bateau individuel. C’est ultra-touriste, mais ultra-relaxant aussi. Et tu peux mieux mesurer la beauté du site. A priori le tour c’est une heure mais tu peux facilement négocier un tour plus long si tu en as envie.

Et évite de faire comme nous : l’aller-retour  dans la journée. Il faut quand même 4 bonnes heures de route depuis Rio. Le mieux est de prévoir  ou  2 jours et une nuit sur place ou directement un séjour dans la région, il y a des posadas partout et à tous les prix.

Cependant je peux t’assurer que malgré nos 8 heures dans la voiture, nous n’avons pas regretté une seule seconde notre périple. C’est un vrai émerveillement et le site vaut largement le déplacement, je ne peux que t’encourager à le visiter si tu as la chance de passer à proximité. Amateurs de vieilles pierres et de plages de rêve y trouveront aussi tous leur compte.

Mais laissons parler les photos.

DSC01489

DSC01464

DSC01460

DSC01454

DSC01444

DSC01417

DSC01403

DSC01402DSC01407

DSC01413

DSC01418

DSC01435

DSC01442

DSC01448DSC01456

DSC01473

La plus vieille église de la ville vue de la mer…

 

DSC01461

DSC01416

DSC01407

DSC01417

DSC01412

 

Une observatrice bien calme…

DSC01439DSC01449DSC01453DSC01456DSC01464

DSC01491

DSC01457

 

 

Le saint esprit  en décoration partout…

DSC01479

Tu ne voudrais pas de cette maison ?

DSC01481

 

DSC01480

Tu comprends pourquoi la côte est appelée « côte verte »

DSC01497

DSC01501

Dernier stop sur la plage avant de repartir…

2 commentaires

  1. Roberta dit

    J’ai une maison à Paraty. Et je suis prêt à passer du temps en France . connaître quelqu’un intéressé à échanger la maison pour une période . toute date . même si pas simultanément

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s