Fooding & Lifestyle
Laisser un commentaire

La lumière parfumée

A défaut d’avoir la chance de posséder une cheminée qui parfumerait mon manoir d’une bonne odeur de feu de bois ou de côte de boeuf grillée (mais si si, ça sent super bon, poke les vegans), je me contente d’odoriférer mon modeste chez-moi d’une autre manière.

J’ai découvert les bougies parfumées depuis une dizaine d’année et c’est devenu plus qu’une façon de rendre mon intérieur agréable à sentir.

C’est presque un art de vivre . Ma petite cheminée personnelle . Je pourrais me sentir chez moi n’importe où avec une tasse de thé ou de café, une connexion wifi et une bougie parfumée qui crépite en fait.

Evidemment, il en va de la bougie parfumée comme du reste. Il y a du très bon, du moyen et du moins bon.

J’ai personnellement en personne, après test d’une bonne quinzaine de marques dans toutes les variétés de prix, décidé d’opter pour la qualité plutôt que pour la quantité.

Je reste fidèle à la rolls-royce de la bougie parfumée : la marque Diptyque. Dans aucune marque je ne retrouve ce raffinement de senteurs qui fait que ton appartement ressemble à un petit jardin en pleine floraison florale pendant quelques minutes.

Alors évidemment, ne nous racontons pas de saperlisonnettes, ce n’est pas donné et pas à la portée de tous les porte-monnaies.

Je le suggère régulièrement à mes proches comme cadeau, par exemple.

Et parfois quand même, je craque pour le plus grand déplaisir de mon banquier qui me menace des foudres du dieu de la finance vers le 15 du mois.

IMG_0293

La petite dernière « Coing » un délice surprenant qui sent, comme son nom l’indique, la gelée de coing… A côté d’une petite collection des verres des bougies en collection limitée des années passées… Et en dessous du bouquet de Noël…

Mes senteurs préférées chez Diptyque si ça intéresse quelqu’un (ce serait bien que ça intéresse un généreux donateur, krkrkrkkr) : Menthe Verte, Lavande, Cannelle, Fleur d’Oranger, Muguet (et pourtant dieu sait que je n’aime pas le muguet naturel), Pomander, et donc désormais Coing.

Je n’aime cependant pas tout chez Diptyque. Certaines odeurs sont assez … Expérimentales dirons-nous, il faut vraiment aimer.

Cependant, le dieu de la finance se fâchant parfois très fort, j’ai continué nonobstant à chercher une alternative acceptable qui ne transforme pas mon intérieur en succursale de la maison Skorpio – coffret festif pour l’homme viril qui enlace sa partenaire torse nu dans les publicités de fin d’année.

Et j’ai fini par trouver, un peu par hasard. Les bougies de la marque Esteban, trouvables entre autres chez Monoprix et presque 3 fois moins onéreuses que leurs prestigieuses grandes soeurs sont tout à fait odoro-réjouissantes.

La Fleur d’Oranger se hisse presque au niveau de Diptyque et je vais tester pour toi celle-ci…

IMG_0310

Qui promet de m’emporter dans un jardin Thaï, du moins sur l’emballage. On va voir si le voyage est au rendez-vous. Au premier abord c’est pas mal du tout.

Attention, n’oublie jamais que tu peux reconnaitre facilement une bonne bougie parfumée. Celle de mauvaise qualité ne sentira rien ou pas du tout ce qu’elle sentait neuve quand tu mets ton nez dessus. La bougie de bonne qualité restituera dans ton intérieur exactement ce qu’elle sentait en magasin. Privilégie de toute manière plutôt les cires naturelles.

ET petite astuce de parfumeur, plonger la mèche dans la cire pour l’éteindre permet de préserver le parfum ambiant…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s